BOUILLON DE FOIN

ARMADA DES ALPES

armada des alpes

 

Le Foin est conçu spécialement de plantes diverses et variées issus de prairies grasses. Certaines voir la majorité sont comestibles et médicinales.

Attention particulièrement aux médicinales, ne veut pas dire consommation régulière. Les alcaloïdes et autres propriétés qu'elles contiennent peuvent être toxiques à force d'en manger ou alors de charger le foie.

Mais sachez que cela est valable aussi pour les produits qu'on achète dans le commerce ou qu'on transforme chez soi. Et voui, triste vérité, trop souvent certains de nos congénères ont un foie plus chargé qu'un mulet des cimes !

 

bouillon foin

 

Procédure :

  • si récolte des vertes-tiges sont à l’état frais, sécher vous le faites – plus d’arômes elles auront

  • dans une casserole avec de l'eau les petites tiges vous versez (coupées en 2)

  • à feu doux infuser vous laissez - 20 à 30min

  • filtrer, réserver ou congeler en bocaux de verre (laisser 1cm de vide, les liquides prennent du volume une fois solidifiés)

Utilisation :

  • cuisson pochée, sauces, soupes, conserves...

  • ajouter au bouillon un peu de huile d'olive, du sel gris de mer et les accompagnements... et faites vous plaisir, savourez !

 

bouillon de foin

 

Pour le choix des vertes-tiges :

Dans une prairie riche en graminées diverses, ce sont elles qui vont donner le goût typique du foin.

Du bout de vos dix doigts faites une sélection :

Berce ou égopode, pimprenelle, myosotis, compagnon rouge, fleurs de moutarde ou de cresson, trèfles, st-foin, raiponce, etc etc et pour terminer, j'ai ajouté un brin d'épicéa (sapin).

Les champs d'ombellifères sont surtout pour les connaisseurs, comme la ciguë qui peut être mortelle. Mais cela n'arrive que rarement, dans notre civilisation actuelle, la mortalité est la cause de bien d'autres sources. Donc, profitez de vos balades et de la détente que les récoltes vous procurent !

 

bouillon de foin accompagné

 

Bien à vous!