Produits de Maillard* et pathologies

dégénératives

Accélérateurs du Vieillissement

maillard

Photo: café cru et torréfié, exemple de produit de Maillard

Le fait de chauffer les produits laitiers industriels ou d'autres denrées alimentaires, au-delà de 100°C accélère l'inflammation des cellules réaction intracellulaire - et peut causer des pathologies telles que le diabète, l'insuffisance rénale, le vieillissement précoce, les cancers, etc.

La carboxyméthyllysine (CML) est une molécule issue de la réaction de Maillard qui se forme aussi bien dans les aliments au cours de la cuisson que dans l’organisme humain au cours du vieillissement.

Donc les cuissons à haute température provoquent cette réaction, ayant pour conséquence l’inflammation de nos cellules.

Mais cela n'est pas la seule cause. La nocivité de la protéine anormalement augmentée du blé, le GLUTEN, à la même conséquence sur notre organisme – notre blé ancestral ayant été muté par l'homme afin d'obtenir une sélection de blés plus dosés en GLUTEN - Ces protéines sont devenues indigestes pour l'humain!

 

POURQUOI CETTE SÉLECTION  ?

Le gluten permet une « excellente » cuisson à des températures très élevées, 180°, 220°C et voir plus pour les pains complets. Exemple de produits riches en protéines de gluten et cuits à hautes températures : pains, pizzas, tartes, gâteaux, croissants, biscuits... Cela donne un aspect visuel agréable vendeur ainsi que bon en bouche. Mais... avons-nous seulement une bouche ? Au point d'oublier tout le mal que cela engendre, en endommageant tous nos organes ?

En conséquence de quoi, toutes ces « nouvelles » molécules protéinées se re-combinent avec les sucres réducteurs pour former la réaction de Maillard. Cela génère un produit doublement toxique, que tout le monde consomme à plusieurs reprises au quotidien.

 

L'excès de Fer

S'ajoutant à ce qui précède, la quantité de viande et de charcuterie consommée jour après jour - pour certains voir même de manière frénétique – accélère le processus d’inflammation cellulaire. Le fer contenu dans ces produits est un puissant catalyseur, produisant une réaction qui crée un radical libre très toxique, l' hydroxyle OH, agissant sur la destruction des chaînes d'ADN, l'ADN se trouvant au centre de chacune de nos cellules.

En termes vagues et simplifiés : au fil des siècles et surtout le dernier, les traditions alimentaires ont apporté et créé des molécules mutagènes qui font dysfonctionner notre métabolisme au fil des générations = accélère le catabolisme !

On pourrait appliquer la théorie de Darwin sur l’évolution des espèces, lesquelles ont du s'adapter à leur écosystème suite à une modification de leur biotope, un changement climatique ou par manque de nourriture. Ce qui a eu pour conséquence l'extinction de l'une ou l'autre de ces espèces !

 

Petite liste non exhaustive de produits connus de tous les consommateurs et qui se trouvent aisément dans toutes les surfaces commerciales alimentaires :

roti

Aliments spécifiquement accélérateurs du vieillissement

  • Graisses saturées (pro-inflammatoires)

    Lard, cervelles, rillettes, saucisses, charcuteries, entrecôtes, steaks, sauces industriels, fromages industriels, fritures, pâtisseries, glaces...

  • Graisse trans

    Margarines hydrogénées, huile pressée à chaud, fritures et la majorité des aliments industriels

  • Aliments contenant du SODIUM

    Charcuteries, fromages, certains pains, soupes en sachets, conserves, plats pré-cuisinés...

  • Phosphore

    Boissons industrielles

  • Fer

    Boudin noir, foie, viandes rouges, aliments enrichis en fer

  • Cuivre

    Foie de porc, rognons, cervelles...

  • Métaux lourds

    Poissons en fin de chaîne (brochet, espadon, thon, saumon...) et un peu par tout dans l'air, dans l'eau et dans les sols

 

Lorsque ces produits sont consommés de façon régulière, ils génèrent un condensé de molécules néfastes et chargent le métabolisme qui ne sait plus comment faire pour rester en bonne santé. Mais lorsque les aliments précités sont utilisés de façon occasionnelle, le métabolisme pourra y faire face plus facilement puis les éliminer.

 

La glycation des protéines et le vieillissement

 

* Les aliments qui ont été toastés, gratinés, grillés du doré au noir, ainsi que le lait UHT, sont des produits typiques victimes de la réaction de Maillard.

 

NB: Tous les aliments mentionnés dans cet article peuvent être cuits à basse température, soit à 100-110°C. Certes, l'effet dans l'assiette sera autre, moins de croustillant, moins de doré, mais de meilleure qualité nutritionnelle et surtout bien moins toxique.

A vous de jouer ! Santé !