BIOLOGIQUEecrins_vallee_des_papillons__copie_

Par définition, la biologie est l'étude des êtres vivants, tels qu'on les connaît sur la planète Terre.

Alors, sur cette optique de l'étude du vivant préservons cette vitalité et dans une promptitude d'agir et d'entretenir ce qui est en vie. Tout comme notre organisme a besoin d'un équilibre pour garder sa vitalité, ainsi va de même pour notre Terre qui en plus est mère nourricière à travers toute la BIOdiversité quelle abrite.

Pour y parvenir il faut être conscient d'un certain nombre de facteurs qui ne font pas toujours partie de nos habitudes, ni de l'éducation que nous avons acquise au fil des générations et encore moins de nos cultures. La vie étant un système fragile et complexe et pas seulement – que je laisserais aux grands experts – je me contenterais de vous présenter la partie simple et ludique qu'elle nous offre.

Nous maintenir en vie et en bonne santé est le but des pages qui suivent, sans oublier le plaisir que la vie nous accorde quand nous sommes bien portants.

D'après certains experts qui se sont penchés sur le sujet, nos maladies naissent tout d'abord dans nos assiettes – c'est triste rien qu'a y penser – et par la même occasion, nous sommes faits de quoi nous mangeons - là c'est connu - et pas seulement, nous sommes faits aussi de quoi nous pensons. Et si nous devenons malades par ce dont nous mangeons, nous pouvons aussi se soigner par le même biais - modifier, corriger et changer nos moins bonnes habitudes, ainsi qu'avoir une pensée différente à l'égard de notre bol alimentaire.

Selon l'ancien et naturaliste Hippocrate : 450 av JC – "Que l'aliment soit ton premier médicament !"

Ô ciel! Si cela peut être si simple! Qu'attendons-nous?

(je me demande bien ce que fait et à quoi cela sert le serment d'Hippocrate dans la médecine conventionnelle, bref, ce n'est qu'une petite réflexion perso, je reviendrais sur le sujet au fils des saisons)

SANTÉ

Parmi multiples explications que ce mot implique je donnerais la mienne en quelques mots simplistes; c'est un ensemble d'atomes, ou de molécules, ou de cellules, qui forment la matière, qui elle est en perpétuel mouvement, mutation et rien n'est figé. C'est un équilibre précaire que nous devons entretenir sans cesse et en toute connaissance de cause. La fameuse strophe « il n'y a pas de mal à se faire du bien » serait à reconsidérer, le bien qu'on aimerais se faire, n'est-il pas mauvais? Parfois néfaste et si on extrapole, voir même fatale. Ma grand-mère disait souvent – non, ce n'est point pour radoter, elle me le disait pour de vrai - « Quand la tête n'est pas sage, c'est le corps qui paye! » ABE

Ce qu'on devrait savoir:

Il est absolument indispensable que chaque individu prenne conscience de la gravité des problèmes qui menacent notre planète, car c'est l'existence même de l'espèce humaine qui est en jeu...
PERSONNE n'est impuissant, PERSONNE n'est inutile... l'attitude de chaque individu, chaque comportement individuel, a une influence globale (si infime soit-elle) sur l'évolution générale... Et si l'on veut vraiment être efficace, le premier objectif sur lequel on peut - et on DOIT - agir, c'est nous-même, c'est notre corps, notre propre santé...

Car chaque individu est personnellement responsable de son corps, de sa propre santé, de son comportement... Il en est responsable devant lui-même, devant les générations futures et devant toute la création... La forme, l'énergie, la qualité de vie et le comportement de chaque individu a une influence considérable sur l'ensemble de la communauté et en définitive sur l'ensemble de la planète...

                                                ecrins_de_papillons__copie_


Ne faites rien pour votre santé simplement parce qu'on vous a dit de le faire, faites le quand vous savez à quoi ça sert, quand vous avez compris "comment ça marche"...

...mais ne tardez pas!